La semaine, c’est fait pour travailler, pas pour être heureux

Je suis certain que vous avez déjà entendu des collègues heureux de s’écrier « Enfin nous voilà en week-end, cette semaine était de nouveau horrible » et revenir vers vous, deux jours après, abattus, pour pleurnicher et vous dire combien ils « détestent le lundi parce qu’ils savent qu’il leur reste encore cinq jours à tirer ».

Voilà le genre de phrases que l’on entend à répétition toute l’année, et pour cause, un nombre impressionnant d’entre nous détestent leur travail par-dessus tout. Leur patron est un abruti, les taches qui leurs sont assignées sont aussi captivantes que la saison 4 de Derrick, leur cadre de travail est tristement morose. Toutes ces raisons, comme bien d’autres, contribuent à faire de notre pain quotidien un moment désagréable au possible. Un moment qui occupe au bas mot cinq jours de chacune de vos semaines…

Je ne suis pas de ceux qui vous expliqueront qu’il faut tout plaquer dès ce soir et partir vivre en Ardèche avec un sac à dos et une paire de tongues. Il n’y a qu’une chance très réduite que ce style de vie vous convienne, parce que vous aurez du mal à quitter vos amis, parce que vous avez trois enfants ou simplement parce que vous aimez l’endroit où vous passez la plus grande partie de votre vie actuellement.

En revanche, je refuse d’entendre plus de plaintes ciblant votre quotidien si votre démarche n’est pas constructive. Comment peut-on décemment accepter de vivre un semblant d’enfer avant même d’avoir mis un pied dans la tombe ?

L’idée d’une vie extraordinaire tient autour du contrôle que chacun peut exercer sur lui-même. En dehors de quelques principes religieux datant de plus de 2000 ans (et dont l’un des objectifs reconnus n’était autre que l’asservissement de la population) personne n’a jamais déclaré, en aucune façon, que le travail devait être un moment de souffrance.

Alors oui, les meilleurs jours de votre vie se passeront probablement loin de vos collègues, mais cela ne vous empêche pas de faire tout ce que vous pouvez pour rendre votre quotidien plus agréable. Beaucoup de gens, sans vivre de leur passion, apprécient leurs semaines de travail.

 

Et si vous maintenez un projet
de changement professionnel,
parlons en !

Contactez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires